PATRIMOINE > L'ÉGLISE NOTRE-DAME 

SOUSCRIPTION EN LIGNE POUR L'ÉGLISE NOTRE-DAME - CLIQUEZ ICI
VISITE GUIDÉE DE L'ÉGLISE - CLIQUEZ ICI

Selon l’historien normand Vitet (1833), « cette église est un des monuments qui font le bonheur de l’antiquaire, parce qu’il y trouve à admirer, à critiquer et à étudier ; monument instructif par excellence, car il est comme un répertoire du style de toutes les époques ». L’Eglise du Bourg-Dun fut construite en l’an 1015, sur les ruines d’une ancienne abbaye détruite au IXème siècle lors d’une incursion normande.

Dans un premier temps, l’église fut donnée par Richard II, duc de Normandie, à Dudon, célèbre chroniqueur normand et chanoine (titre donné initialement à des religieux) de Saint Quentin dans l’Aisne. En effet, il se trouve que lors de l’un de ses séjours en Normandie, Dudon rédigea à la demande de Richard Ier une histoire des normands. Cette œuvre sera connue sous le nom de De moribus et actis primorum Normanniae ducum. Pour le remercier, Richard Ier lui offrit quatre paroisses du Pays de Caux dont Le Bourg-Dun, qu’il conservera jusqu’à sa mort en 1040. L’église fut dans un second temps offerte au chapitre, c’est-à-dire à l’assemblée de chanoines, de Saint Quentin, qui en eut alors le patronage et la dîme qui s’élevait au siècle dernier à 4 000 livres par an.

Aujourd’hui, il ne reste du bâtiment primitif que la petite allée du côté gauche de l’église, ainsi que le transept qui y fait suite. En effet, il se trouve que le reste de l’édifice a été refait à des époques différentes. Ainsi, à titre d’exemple, vers 1500, la chapelle du Sépulcre surmontée d’une voûte Renaissance est ajoutée au chœur. La rosace à douze rayons est venue remplacer dès 1876 la verrière qui se trouvait au-dessus du portail principal. Enfin, en 1880, le paratonnerre et le coq situé au-dessus de la croix sont posés.

Du fait de ces multiples remaniements effectués au fil des siècles, l’extérieur de l’édifice apparaît assez disparate. Différents matériaux tels le tuf, la pierre et le grès se côtoient. Ceci contribue sans nul doute à la splendeur de l’église tout en lui donnant une touche d’originalité.

Par arrêtés en date du 28 décembre 1910 et du 20 octobre 1913, l’église est classée parmi les monuments historiques, de même que quelques objets mobiliers tels les fonts baptismaux et leur couvercle datant du XVIème siècle, ou bien encore le Maître-autel et le retable en bois doré du XVIIème siècle. A l’occasion de l’un de ses séjours dans le village voisin de Veules les Roses, le célèbre écrivain Victor Hugo visita l’édifice le 25 août 1880. Aujourd’hui encore, l’Eglise Notre-Dame du Bourg-Dun attire de nombreux visiteurs.

Pour en savoir plus, 

consultez le site des Campagn'arts. Cliquez ici.

LOCALISATION

Mairie : Route de Dieppe - 76740 Le Bourg-Dun

Tél. : 02.35.83.03.39

  • Facebook Social Icon